Traiter les puces, tiques, moustiques et phlébotomes de mon chien

Les parasites externes sont de retour avec les beaux jours ! Comment protéger votre compagnon au meilleur rapport qualité/prix ?

 

Outre les tiques et les puces, les moustiques et les phlébotomes sont d’autres ennemis que le chien peut rencontrer surtout si vous l’emmener en voyage plus au Sud. Tous ces parasites sont des vecteurs d’autres parasites ou de bactéries potentiellement mortelles.

 

NB : Toute infestation par les puces implique une infestation par des Dipylidium (vers plats) par ingestion des puces (léchage). Par conséquent, une vermifugation s’impose en cas d’infestation par les puces.

 

En cas d’infestation par les puces, le traitement anti-parasitaire devient rapidement lourd et couteux, auquel s’ajoutent souvent  les traitements d’une dermatite consécutive. C’est pourquoi il est important de considérer un traitement préventif régulier.

 

Enfin, il est aussi important de traiter en prévention car puces et tiques transmettent des maladies aux animaux mais aussi à l'homme.

1/9
Si mon chien sort peu (cour, ville, gazon ras), si ses contacts avec d’autres animaux sont limités ?

Le risque qu’il attrape des puces est modéré, et des tiques est faible. En théorie, il reste possible que vous soyez vous-mêmes vecteurs (par le textile…) d’œufs ou de larves de puces en séjournant dans des endroits qui peuvent en contenir. Aussi, en cas de risque éventuel (visites chez des gens possédant des animaux, emménagement ou séjour dans un nouveau logement où des chats/chiens peuvent avoir déjà vécu, autres contacts occasionnels avec des animaux), il est recommandé de traiter préventivement au moins pendant les périodes à risque.

Une protection plus régulière (toute l’année) est recommandée en cas de contacts réguliers avec des chats ou des chiens, de sorties fréquentes dans la nature (forêts, buissons, herbes hautes…)

 

Produits de choix : actifs sur les puces adultes (+/- sur les œufs et larves) + les tiques

 

  • Pipettes (spot-on) 1 fois / mois sur la peau entre les omoplates.

  • Comprimés 1 prise orale par mois ou par 3 mois

  • Colliers actifs jusqu’à 7 à 8 mois

  • Crochets extracteurs de tiques

Comment mettre une pipette à mon chien
Comment retirer une tique avec un crochet
Si des puces ou des crottes de puces sont constatées, voire des signes de dermatite par allergie aux piqûres de puces ?

Les grands moyens doivent être envisagés. Car il faut considérer de traiter le chien, mais aussi tous les autres animaux du foyer, et votre habitat. En effet, les puces adultes se trouvent uniquement sur les animaux, mais pondent d’importantes quantités d’œufs dans l’environnement, dont votre habitat, où les conditions de température et d’humidité sont idéales pour persister et se multiplier abondamment toute l’année si rien n’est fait. A fortiori, lorsqu’elles sont en grand nombre, les puces finiront par vous attaquer également.

 

Produits de choix : actifs sur les puces adultes, œufs et larves, +/- tiques

 

  1. pour tuer les puces adultes instantanément :

    • shampoing antiparasitaire

    • spray

    • comprimés d’action rapide en 1 prise orale/24h

  2. pour prendre le relai :

    • pipettes (spot-on) 1 fois / mois (puces) à 1 fois / 15 jrs (tiques)

    • comprimés 1 prise orale/mois

    • colliers actifs jusqu’à 7 à 8 mois

  3. pour éliminer les œufs et larves de puces durablement :

    • désinsectisation de l’habitat avec des produits d’environnement (sprays et aérosols) : traitement de toutes les pièces (bien évaluer les superficies pour adapter le nombre et le volume des diffuseurs). Faire toutes les pièces le même jour. Penser à sprayer aussi l’intérieur de la voiture, la cage de transport, les couchages, les armoires…Passer l’aspirateur après traitement et jeter le sac, laver le linge à haute température.

    • comprimés 1 prise orale/mois d’un inhibiteur de croissance des larves.

Il faut traiter l'environnement car les puces disséminent oeufs et larves dans la maison
Il faut vermifuger l'animal car il attrape des vers en mangeant les puces
Des puces sont-elles présentes sur mon animal?
Le cycle de vie de la puce
Si je pars en voyage avec mon chien, notamment dans le Sud ?

Une protection supplémentaire contre les moustiques et les phlébotomes est vivement recommandée. En effet, dans les régions méditerranéennes, les moustiques sont les vecteurs de vers cardiaques (Dirofilariose), tandis que les phlébotomes transmettent un protozoaire responsable de la Leishmaniose. Ces maladies sont potentiellement mortelles.

 

Produits de choix : actifs et/ou répulsifs contre les moustiques et les phlébotomes + puces et tiques

 

  • Pipettes (spot-on) à action complète 1 fois/mois sur la peau entre les omoplates.

  • Colliers actifs jusqu’à 5 à 6 mois contre tiques, moustiques et phlébotomes (à compléter avec une protection antipuce pipettes, comprimés)

 

NB : Prévention des maladies transmises par les tiques, moustiques et phlébotomes. Attention, les traitements suivants constituent une sécurité complémentaire en cas de risque, mais ne sont pas efficaces à 100%. Il ne remplacent pas une protection contre les tiques, moustiques et phlébotomes, qui sont les vecteurs de ces maladies:

 

  • un vaccin contre la leishmaniose existe. Le protocole de primovaccination doit être démarré au moins 10 semaines avant un séjour prévu en zone à risque.

  • une vermifugation contre Dirofilaria reste une précaution supplémentaire à effectuer au retour du séjour.

  • des vaccins existent également contre la Piroplasmose et la Maladie de Lyme (maladies transmises par les tiques). Il est recommandé d’effectuer ces vaccins de préférence en juillet-août ou décembre-janvier.

 

 

1/4
La dirofilariose, les vers du coeur
La leishmaniose